Categories
Blog Épargner

LOCATAIRE VS PROPRIÉTAIRE

LOCATAIRE VS PROPRIÉTAIRE

Ta plus grosse dépense, généralement, est les frais reliés à ton logis.

Pour certains c’est leur location de véhicule, mais à ce montant, si tu paies aussi cher, je te souhaite que ton automobile soit aussi ton logis.

 

Selon où tu demeures, il peut s’avérer plus intéressant de louer que d’acheter.

Selon tes plans de vie à court terme, il peut s’avérer plus intéressant pour toi de louer que d’acheter.

Mais de façon générale, calcul à l’appui, il est plus profitable d’acheter que de louer son habitat.

 

Bien sûr, si tu n’as pas la mise de fonds de 20% pour acheter ta maison ou ton appartement quel autre choix te reste-t-il que de louer.

Il existe plusieurs façons d’acheter sans avoir le plein montant de mise de fonds, mais ça je le couvrirai dans un autre article.

 

Je veux te montrer l’impact en chiffre qu’amène la location.

 

Prenons l’exemple d’un logement de 500 000 euros dans le 18ème à Paris.

 

En tant que locataire tu peux te retrouver à payer 1 400 euros par mois excluant l’électricité.

 

 

En comparaison aux frais d’un locataire en tant que propriétaire tu peux te retrouver à payer différents frais tels que:

  • 1 720 euros pour le crédit immobilier
  • 115 euros de frais de gestion d’immeuble

Soit, 1 835 euros par mois.

 

Comparons les deux options sur un horizon de 25 ans.

L’option locataire totalise une dépense de 420 000 euros.

 

L’option propriétaire totalise un versement total de 550 500 euros.

Mais réellement le coût est:

  • 65 077 euros d’intérêt d’emprunt
  • 34 500 euros de frais de gestion d’immeuble

Soit un total de 99 577 euros.

 

Une différence de 320 423 euros.

 

Non seulement l’option propriétaire te permet de sauver 320K euros, mais tu as maintenant un actif libre de dette qui vaut bien au-delà de 500 000 euros 25 ans plus tard.

Peut-être aura-t-il doublé.

 

Tu auras alors réalisé une économie substantielle et probablement doublé le montant total investit (mise de fonds + versement totaux).

 

Si tu trouves qu’acheter est trop compliqué ou que tu cherches à connaitre de meilleurs outils et trucs pour investir dans l’immobilier, je te conseille de t’abonner à la chaine d’articles et de lire la section Investir.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Épargner

LE « HOUSE HACKING »

LE « HOUSE HACKING »

Connais-tu le « House Hacking »?

Tu as surement déjà entendu parler du concept ou connait quelqu’un qui l’a fait, mais sans savoir que cela portait le nom de « House Hacking ».

Le « House Hacking » devient de plus en plus populaire.

Surtout dans les grands centres métropolitains où le coût des logements est exorbitant.

 

Par définition, le « House Hacking », c’est lorsque tu habites dans l’une des unités de ton immeuble (résidence principale) et que les locataires des autres unités (chambres) paient une portion ou la totalité de ton hypothèque et de tes dépenses.

 

Cette façon de vivre est probablement la meilleure façon d’investir sans avoir à augmenter tes revenus.

 

Imagine que ta plus grosse dépense mensuelle soit payée par quelqu’un d’autre.

Ça avantagerait drôlement ton mode de vie, qu’en dis-tu?

 

Disons que tu achètes une maison près de la grande ville ou un appartement dans le centre.

Pour l’exemple je vais utiliser un prix d’achat de 500 000 euros pour chacune des unités.

 

Chez toi le taux d’intérêt sur un emprunt de crédit immobilier est peut-être entre 0.50% à 1.60%.

Chanceux.

Ici, au Québec c’est actuellement 2.70%. Qui est très bas.

Aux États-Unis tu t’y retrouves entre 3% et 5%.

 

Mais, basons mon exemple sur 1%.

Cela veut dire que pour une unité vendue 500 000 euros tu te retrouveras probablement avec un emprunt de 400 000 euros.

Sur un amortissement de 25 ans, cela représente environ un versement mensuel sur le crédit immobilier de 1 507 euros.

 

Je te fais un calcul rapide.

Disons que l’on ajoute 1 000 euros de plus pour la portion taxes municipales, frais électricité et eau et frais divers.

Juste pour que tu comprennes l’exemple.

 

Cela totalise 2 500 euros par mois qui sort de ta poche.

 

Et si tu louais quelques chambres pour un moment?

Chaque logement comprend 3 chambres.

 

Puisque c’est dans un secteur recherché tu es en mesure de louer chacune des chambre 1 400 euros par mois. Pas mal.

Cela te donne 2 800 euros par mois.

 

Ça te coûte 2 500 euros et tu en reçois 2 800 euros.

Tu es en bénéfice de 300 euros et tu vis gratuitement!

Mieux encore.

Tes locataires remboursent le capital de ta propriété.

 

Si tu ne vois pas le potentiel de tout cela, je t’invite à te lever, faire une pause au VC, aller te chercher un verre d’eau et reprendre la lecture du début.

 

C’est de la bombe!

C’est le meilleur investissement que tu peux faire si tu n’as pas d’économie supplémentaire par mois ou si tu ne peux pas augmenter tes revenus drastiquement.

 

Bien entendu, ça joue sur ton intimité.

Tu vas vivre avec deux colocs.

Mais tu te rappelles l’article que j’ai écrit sur le profit vs le confort.

Pour obtenir tes objectifs financiers et l’indépendance financière rapidement tu dois faire des choix.

 

Tu n’es pas prêt à partager ta douche?

Alors achète toi un duplex (immeuble à deux unités).

Tu conserveras ton intimité et pourra réduire au moins une portion des frais reliés à ton habitat.

 

Tu n’aimes pas vivre avec les autres?

Tu ne veux pas quelqu’un qui te marche sur la tête?

Fais du Airbnb.

Seulement lorsque ça te plait.

Tu peux décider de louer une chambre pour le weekend ou l’immeuble en entier et aller chez un copain ou une copine.

À toi de voir.

 

Pour ma part, nous avons loué notre maison durant une année complète sur Airbnb par intervalle de 2-3 jours.

Cela nous a permis de payer 100% des frais fixes reliés à celle-ci (intérêts, taxes, électricité, entretien).

Nous avons loué 104 nuits.

Pour le reste de l’année, nous avons, techniquement, habité gratuitement.

 

Es-tu prêt à mettre un peu de ton confort de côté pour améliorer ta situation financière?

 

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Épargner

POINTS ET RISTOURNES : J’ADORE

POINTS ET RISTOUNES : J'ADORE

J’en ai parlé dans un autre article…

J’adore mes cartes de crédit.

Premièrement, pour l’effet de levier qu’elles me permettent de faire en reportant mes paiements.

Deuxièmement, pour les transferts de solde à moindre intérêt que certaines offrent.

Troisièmement, pour les points et les ristournes.

 

Principalement, j’opte pour les points voyages.

Combinées ensemble, cela nous permet de payer un siège ou deux pour les différents voyages que nous faisons.

 

Celles avec les ristournes nous remettent une remise en argent annuel nous permettant de faire l’épicerie une ou deux fois gratuitement.

 

Celle de ma conjointe nous permet d’aller au cinéma gratuitement 10 fois par an.

 

Il y a un nombre innombrable d’offres et de types de cartes disponibles.

Je ne peux pas tout couvrir alors je te parle de ma situation.

 

Si tu es résistant au risque que les cartes de crédit peuvent amener (frais d’intérêt, frais mensuel, etc.), je te conseille d’ouvrir ton esprit et de simplement automatiser ta discipline d’achat.

En effet, si tu fais un achat sur le web et que tu sautes vers ton compte bancaire pour faire le remboursement dans l’immédiat de ta dépense sur ta carte de crédit.

Tu ne bénéficieras peut-être pas de l’effet de levier que d’attendre quelques jours cela t’aura permis, mais au moins tu récolteras des points ou des remises “gratuitement” pour tes prochains achats.

 

Aussi, tu peux appliquer une alerte de remboursement automatique mensuellement vers un compte bancaire qui a un solde du maximum potentiel de ta carte.

Par exemple, si tu as une limite de 2 000 euros sur ta carte. Relis-la à un compte bancaire qui ne descend jamais en bas de 2 500 euros.

Tu t’assureras alors qu’elle sera toujours remboursée en totalité.

 

J’ai des copains qui font ce processus et qui systématiquement vont se chercher entre 2 000 et 5 000 euros de remise par année!

Tu t’imagines.

 

Ils ne dépensent pas plus d’argent finalement.

Ils utilisent l’avantage que les cartes de crédit peuvent offrir et, en retour, ils peuvent s’offrir un MacBook neuf, un voyage de plus par année ou ils investissent la remise annuelle systématiquement.

 

Quelles cartes de crédit utilises-tu?

Quels sont ses avantages?

 

Je te suggère de vérifier ce que tu peux bénéficier avec celles-ci. Ça peut être avantageux.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Épargner

L’URGENCE D’UN FOND D’URGENCE.

JE SUIS UN PRO AMBASSADEUR DU FOND D’URGENCE.

Je suis un pro ambassadeur du fond d’urgence.

L'URGENCE D'UN FOND D'URGENCE

L'URGENCE D'UN FOND D'URGENCE.

Je suis un pro ambassadeur du fond d’urgence.

Tu m’as surement déjà lu sur le sujet.

 

Le fond d’urgence c’est un coussin, c’est un compte épargne, c’est un montant d’argent que tu gardes tout près s’il t’arrivait un pépin.

 

Ce coussin tu peux l’investir entre-temps, mais tu dois t’assurer qu’il est liquide: disponible rapidement.

 

Pourquoi?

Car, tu ne veux pas aller stationner un montant d’argent sur ta carte de crédit à 19 ou 22% de taux d’intérêt annuel.

 

Je te suggère de systématiquement mettre un pourcentage de ton revenu net dans ce compte.

Et c’est du “pas touche”.

Ne va pas sortir 20 euros de là, lorsque tu es au bistro et que tu viens de dépenser le dernier euro de ta paie hebdomadaire.

 

Avec certains de mes étudiants, on voit dans les sessions de coaching que selon leur situation financière il est préférable de mettre un montant minimum plutôt qu’un pourcentage.

Par exemple, 2 000 euros.

 

Avec le temps, essaie d’augmenter le solde de ce compte.

 

À court terme, je te suggère d’avoir au minimum le montant total de l’addition de tes coûts fixes mensuels.

À moyen terme, essaie d’avoir 3 mois.

À long terme, passe ce montant à 6 ou 12 mois.

 

C’est fou le sentiment ressentit que l’on a lorsque l’on sait que peu importe ce qui arrive, que tu as « en banque » plus de 12 mois de tes coûts qui te permettent de manger, dormir et vivre le quotidien.

 

Ça, c’est un agréable sentiment.

Je te le dis.

 

On commence à mettre cela en place ensemble?

Articles similaires comme celui-ci: