Categories
Blog Épargner

L’URGENCE D’UN FOND D’URGENCE.

JE SUIS UN PRO AMBASSADEUR DU FOND D’URGENCE.

Je suis un pro ambassadeur du fond d’urgence.

L'URGENCE D'UN FOND D'URGENCE

L'URGENCE D'UN FOND D'URGENCE.

Je suis un pro ambassadeur du fond d’urgence.

Tu m’as surement déjà lu sur le sujet.

 

Le fond d’urgence c’est un coussin, c’est un compte épargne, c’est un montant d’argent que tu gardes tout près s’il t’arrivait un pépin.

 

Ce coussin tu peux l’investir entre-temps, mais tu dois t’assurer qu’il est liquide: disponible rapidement.

 

Pourquoi?

Car, tu ne veux pas aller stationner un montant d’argent sur ta carte de crédit à 19 ou 22% de taux d’intérêt annuel.

 

Je te suggère de systématiquement mettre un pourcentage de ton revenu net dans ce compte.

Et c’est du “pas touche”.

Ne va pas sortir 20 euros de là, lorsque tu es au bistro et que tu viens de dépenser le dernier euro de ta paie hebdomadaire.

 

Avec certains de mes étudiants, on voit dans les sessions de coaching que selon leur situation financière il est préférable de mettre un montant minimum plutôt qu’un pourcentage.

Par exemple, 2 000 euros.

 

Avec le temps, essaie d’augmenter le solde de ce compte.

 

À court terme, je te suggère d’avoir au minimum le montant total de l’addition de tes coûts fixes mensuels.

À moyen terme, essaie d’avoir 3 mois.

À long terme, passe ce montant à 6 ou 12 mois.

 

C’est fou le sentiment ressentit que l’on a lorsque l’on sait que peu importe ce qui arrive, que tu as « en banque » plus de 12 mois de tes coûts qui te permettent de manger, dormir et vivre le quotidien.

 

Ça, c’est un agréable sentiment.

Je te le dis.

 

On commence à mettre cela en place ensemble?

Articles similaires comme celui-ci:

0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires