Categories
Blog Finances Personnelles 101

TU N’ES PAS DU BON CÔTÉ DE LA TABLE

TU N'ES PAS DU BON CÔTÉ DE LA TABLE

Même moi qui baigne dans les investissements et les finances personnelles : j’apprends et grandis.

 

Je me suis fait une révélation à moi-même qui change ma vision de 100% de mes dépenses.

Tu vas peut-être me trouver bête.

Mais entre toi et moi,

je le savais déjà.

Du moins, mon subconscient le savait.

Mais souvent il faut s’arrêter et reculer d’un pas pour voir la forêt en entier et pas juste l’arbre devant lequel tu étais.

 

Comme moi, tu as probablement un tas de dépenses.

Si tu utilises mes outils, mes formations ou mon coaching, techniquement tu dois les avoir réduites massivement.

 

Maintenant, prends une pause.

Un bon respire.

Ouvre ton esprit pour moi.

Tu es prêt?

 

En fait, je suis heureux de t’apprendre.

Tu n’as aucune dépense.

 

L’argent qui fuit ton porte-monnaie n’est pas une dépense.

L’argent qui fuit ton compte de banque est le revenu de quelqu’un d’autre.

 

Tu te dis peut-être:

« Wow, MAG tout qu’un philosophe, as-tu pris de l’acide? »

 

Attends.

 

Penses-y un instant.

Enfin, prends le temps d’y réfléchir.

 

Tes dépenses sont le revenu de quelqu’un d’autre.

La compagnie de portable, ton proprio, l’épicier, le coiffeur, le boulanger, l’État.

 

N’aimerais-tu pas faire partie de cette « clique »?

N’aimerais-tu pas être de l’autre côté de la table?

Être celui qui collecte au lieu d’être celui collecté?

 

Je te donne le défi cette semaine :

Pour chaque dépense que tu feras.

Fais travailler ton esprit et demande-toi dans quelle poche ton argent se retrouvera.

Vers qui ce revenu se dirigera.

 

C’est une petite astuce bénigne qui exercera ton cerveau graduellement.

En modifiant ta façon de voir l’argent tu conditionneras tes actions naturellement.

 

Le but de l’exercice est de te faire tranquillement changer de lunettes.

De regard.

Ce ne sera plus une dépense.

Ce sera le revenu de quelqu’un d’autre.

Un revenu que TOI aussi tu peux toucher.

Te faire penser à comment tu pourrais toi aussi le toucher.

Je ne t’invite pas nécessairement à t’ouvrir un entrepôt de fabrication de gomme à mâcher chaque fois que tu t’achètes un paquet de chewing-gum au supermarché.

 

Mais moi, depuis un moment.

Je le fais systématiquement pour chacun de mes achats et dépenses.

 

Cela me force à penser comme un entrepreneur.

Cela m’oblige à mieux compter.

À me demander si ma dépense est nécessaire.

Est-ce que Monsieur Chewing-gum mérite vraiment mon argent?

À faire des choix plus éclairés.

 

Je ne perds rien à aider mes méninges.

Et qui sait.

Peut-être que cela me donnera une nouvelle idée de concept ou de business à développer.

 

Pourquoi, je ne pourrais pas, moi aussi, me retrouver de l’autre côté de la table?

 

Du collecteur de revenu.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TA VIE EST UNE SÉRIE NETFLIX

TA VIE EST UNE SÉRIE NETFLIX

Je m’affirme. Je suis un mordu de séries Netflix.

Je trouve un peu triste de me poster devant le téléviseur le soir.

Mais c’est mon moment de détente.

Une petite heure une fois que les enfants sont couchés.

 

J’aime bien les séries de type « Action ».

Tu l’auras remarqué.

Elles ont sensiblement toujours la même structure.

 

Mis à part les « pow-pow » et les gens qui se trahit,

ta vie financière est probablement segmentée de la même manière que chacune des histoires:

Par épisode.

 

À un moment précis, tu as toujours le personnage principal qui doit jongler avec le stress d’une situation quelconque.

Il y a des épisodes de « Drama » intense où sa vie semble s’écrouler.

Il est pris dans des challenges immenses sans laisser présager d’issus possibles.

Il perd un de ses potes ou quelqu’un qui lui est cher.

 

Petit à petit, tu le vois connaitre des succès.

Et, grâce à sa persévérance, au fils des épisodes, il gagne sur son objectif initial.

Dans tous les cas, tu le vois grandir et être quelqu’un de meilleur.

 

Toi, c’est peut-être de t’assurer qu’il te reste assez d’argent à la fin du mois pour régler tous les comptes.

De relever le défi d’une perte d’emploi ou d’une dépense imprévue.

 

Petit à petit, tu économises.

Et vient le jour où tu as un coussin confortable pour te permettre d’avoir plus d’options, plus de choix.

 

Dans tous les cas, avec ta persévérance et les bons outils,

tu le sais,

tu atteins tes objectifs financiers.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TA VIE EST UN JEU VIDÉO

TA VIE EST UN JEU VIDÉO

Plus jeune j’étais un fan de jeux vidéo.

Je pouvais passer 6 heures devant l’écran sans me lasser.

Dans les jeux vidéo tu as un avatar, une mission, des niveaux, des défis à surmonter.

Un peu comme dans la vie.

Si je compare cela à ta vie financière, on peut dire que ça fait du sens.

 

Disons que ta mission est d’atteindre ton indépendance financière en moins de dix ans.

Comme dans Mario Bros.

Sauver ta princesse est ton indépendance financière.

 

Tu peux décider de courir en malade droit devant et te lancer dans le vide.

Ou te structurer.

Savoir quand ralentir, quand sauter.

 

Tu vois,

Mario, ce chic type moustachu,

n’est pas vraiment différent de toi.

 

Le mec essaie de se tisser un chemin jusqu’à la fin de chacun des niveaux en évitant les erreurs couteuses.

Sa vie est en jeu à chaque étape!

Il doit prendre les meilleures décisions possibles pour sa survie.

 

Un peu comme toi pour tes finances personnelles.

Si tu veux survivre, tu dois t’ajuster.

 

Tu devras sortir de ta zone de confort à un moment ou un autre comme Mario lorsqu’il saute au-dessus d’un ravin.

Mais si tu as bien préparé ton chemin, il n’y aura pas de soucis.

 

Enfin, il se peut que tu te fasses avaler par une dépense non planifiée comme Mario par une fleur gigantesque ou que tu te retrouves sous l’eau durant une portion de ton cheminement.

 

L’important c’est de continuer.

 

Car, tu rencontreras des gens ou des stratégies qui te feront grandir comme avec le champignon magique.

Car, plus tu te diriges dans la bonne direction, plus tu collecteras de sous.

Car, par moment ton plan financier sera béton, tu seras invincible comme avec l’étoile.

Tu te sentiras en mode accéléré.

 

Et si tu dois recommencer.

Est-ce la fin du monde?

 

Non.

Tu auras perdu du temps.

 

Mais tu sauras vraiment comment t’ajuster pour l’essai 2.

 

Tu auras appris énormément.

Tu ne répéteras pas les mêmes erreurs.

 

Ce sera alors plus facile pour toi.

 

Et tu atteindras le même but.

Ta princesse: L’indépendance financière.

 

 

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

UNE ÉCONOMIE DE BOUT DE CHANDELLE

UNE ÉCONOMIE DE BOUT DE CHANDELLE

Mon père me disait toujours ça lorsque j’étais adolescent.

J’étais du genre à faire des pieds et des mains pour acheter des trucs usagés à faible coût.

J’achetais le modèle vieux de 4 ans.

Ou j’essayais de le fabriquer moi-même.

J’achetais le matériel, je passais quelques heures à le confectionner.

Ou je faisais 1 heure de vélo pour aller le chercher.

 

Il me disait que je faisais « des économies de bout de chandelle. »

 

Que je perdais mon temps à trouver des items et que leur durée de vie ne serait pas très longue.

 

Ma conjointe et moi sommes actuellement au grand ménage de la maison afin de préparer notre déménagement.

On commence à vendre nos items sur le web afin de minimiser ce que nous allons apporter dans la prochaine.

Une dame m’a contacté pour un beau coffre en bois que nous avons.

Elle le voulait vraiment et m’a supplié de lui conserver 10 jours, car c’est à ce moment qu’elle pourrait venir.

 

Tu me connais.

Je suis sympa.

 

Alors je lui ai dit qu’il n’y avait pas de problème que je lui réservais son beau coffre en bois pour 45 euros.

Elle désirait même me faire un virement bancaire immédiatement.

« Pas nécessaire Madame. Je vous fais confiance. »

 

Le jour venu elle s’est pointée avec son copain.

Les deux regardaient le meuble pendant des minutes.

 

« Ouin, il n’est pas la couleur que je pensais. »

« Ouin, il est plus petit que je pensais. »

« Ouin, je ne sais pas où je vais le mettre. »

 

C’était l’heure du diner et j’avais mes deux petites qui pleuraient dans la pièce d’à côté.

Je leur ai rappelé que je leur avais gardé le meuble et qu’elle m’avait assuré que c’était le bon produit pour elle.

 

« Regarde pour 40 euros, je vous le laisse. Let’s go. »

 

« J’adore le coffre, le laisserais-tu pour 35 euros?

Car j’en ai vu un autre à vendre à ce prix là? »

 

Really?!

 

Quand ça m’arrive des situations comme celle-là je m’emballe.

Quand mon jugement personnel juge qu’une situation est absurde et qu’elle manque de « gros bon sens », j’aime m’amuser.

 

Alors puisque l’on me faisait perdre de mon temps j’ai décidé de changer cela et m’amuser à mon tour.

Dans ma tête, la vente n’avait plus lieu.

Je ne voulais plus vendre.

 

« Madame, vous êtes en train de me dire que vous êtes prête à faire 30 minutes de voiture,

aller voir un autre coffre que vous ne savez pas si vous l’aimez et perdre le risque que je vende le miens à quelqu’un d’autre.

Et tout cela pour 5 euros?

Je ne connais pas votre taux horaire, mais si ce coffre vous plait, désirez-vous vraiment que l’on se tiraille, malgré le fait que je viens de vous faire une réduction de 40 euros à 35 euros et que je vous ai réservé le coffre durant 10 jours? »

 

Et tu sais ce qu’elle m’a répondu?

 

« On va quand même aller voir l’autre. »

 

Attends!

C’est pire encore!

 

Ça implique qu’elle va aller voir l’autre.

Dépenser de l’essence, mettre du kilométrage sur sa belle location de véhicule, perdre 1 heure de son temps aller-retour, pour peut-être venir chercher le miens de nouveau ??

 

Really?!

 

Si tu ne comprenais pas l’expression en début d’article.

Tu dois définitivement comprendre maintenant ce qu’est une économie de bout de chandelle.

Là, je sais.

 

Tu te demandes si la femme est partie avec mon coffre.

Et bien non.

Je lui ai souhaité bonne chance dans sa quête.

 

Après tout c’est sa vie.

C’est son temps.

C’est son temps de vie.

 

Moi, mon temps a une certaine valeur.

Toi comment qualifies-tu ou quantifies-tu le tiens?

Laisse-moi un commentaire.

Es-tu plus chandelle ou gros bon sens?

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

POURQUOI TU ATTENDS POUR VIVRE LA VIE QUE TU VEUX ?

POURQUOI TU ATTENDS POUR VIVRE LA VIE QUE TU VEUX?

Je fais comme toi.

Je m’abonne à une panoplie de mailing list de créateurs de contenus.

Et ce matin je suis tombé sur un article fort intéressant.

Enfin, les premières lignes.

Le mec c’est Antoine Peytavin.

 

Son message se lisait comme suit:

« Si tu travaillais seulement 90 minutes par jour, et que tu gagnais un million par an :

– Serais-tu plutôt lève tôt, ou grasse mat’ ?

– Commencerais-tu la journée par travailler, ou par te balader ?

– Quelles activités aurais-tu le temps de pratiquer ? Sport ? Musique ? Jeux ? Jet-Ski aux Caraïbes? »

 

Et c’est là que ça m’a frappé.

Pourquoi attendre de faire 1 million d’euros pour faire ce que tu veux vraiment?

 

Je sais.

Tu dois peut-être encore travailler pour pallier au mode de vie que tu t’aies créé pour le moment.

Mais disons que tu ne prends qu’un dixième de l’idée d’Antoine.

Prends un papier et un crayon et notes tes réponses à toutes les questions qui te viennent par la tête.

 

Je te répète les exemples:

Si tu travaillais seulement 90 minutes par jour, et que tu gagnais un million par an :

– Serais-tu plutôt lève tôt, ou grasse mat’ ?

– Commencerais-tu la journée par travailler, ou par te balader ?

– Quelles activités aurais-tu le temps de pratiquer ? Sport ? Musique ? Jeux ? Jet-Ski aux Caraïbes

– Aurais-tu des stagiaires qui t’aideraient pour ta vie quotidienne ou tu ferais encore les courses?

– Voyagerais-tu plus ou tu te gâterais avec une plus grande maison?

– Investirais-tu de grosses sommes ou tu dépenserais en malade?

 

Je trouvais le courriel intéressant, car je me demandais ce qui m’empêchait réellement d’agir déjà comme si j’étais millionnaire et que je travaillais 90 minutes par jour.

 

What you focus on expand!

 

Je rêve de pratiquer la guitare.

Si tu me suis sur LinkedIn, c’est inscrit sur ma page de profil!

Ça fait partie de mes 5 grands rêves de vie.

Quand ai-je pris la décision de débuter?

 

« Ha, quand j’aurai plus de temps. »

 

Et bien mon ami.

Le temps, c’est toi qui te le crées par l’engagement que tu portes à l’importance d’une action plutôt qu’une autre.

 

Alors commence à penser comme un millionnaire et à ajuster ton temps et ce que tu désires vraiment en faire vers des idées et des activités qui te rendent heureux; réellement.

 

N’attends pas le million pour débuter.

Je suis convaincu que le million viendra plus vite si tu vis réellement et rapidement tes désirs et ambitions.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TES FINANCES NE SONT PAS UNE HISTOIRE DE JAMBON

TES FINANCES NE SONT PAS UNE HISTOIRE DE JAMBON

Arrête de croire tout ce que l’on te dit…

Comme tu le sais, dans mon day-to-day job

Je suis agent de crédit.

Lorsque vient le temps de prendre un crédit immobilier, 98% des gens que je rencontre depuis 2014 me demandent un terme de 5 ans fermé avec un taux d’intérêt fixe.

 

98%.

Pourquoi?

Parce que son papa avait un terme de 5 ans fermé avec taux d’intérêt fixe.

Et son papa à lui.

 

Selon l’organisme gouvernemental qui effectue les statistiques sur l’habitation chez moi, un rapport sortit en 2019 mentionne que plus de 72% des gens ne terminent pas leur échéance de 5 ans.

Engendrant ainsi des frais et des pénalités monstrueuses

À titre personnel, nous vendrons notre maison en Novembre 2020 et j’aurais en date d’aujourd’hui une facture de 10 400$ à remettre à la banque pour bris de terme.

Bien entendu ce montant va s’amoindrir, car je planifie des stratégies fiscales, mais quand même.

 

10 400$

C’est beaucoup de bidous!

 

Alors pourquoi tu ferais comme 98% des gens qui prennent un terme de 5 ans et risquerais d’être dans le 72% qui payent des frais?

 

Peut-être parce que tu ne veux pas prendre le temps de te renseigner.

De t’instruire sur le sujet.

 

Je ne sais pas combien tu gagnes de l’heure chez toi.

 

Mais disons que de prendre 2 heures.

Voir même 10 heures à me renseigner sur un sujet qui me permettrait de sauver 10 400$ demeure un EXCELLENT investissement de mon temps.

 

À toi de voir.

Mais s’il-te-plait,

Arrête de croire tout ce que l’on te dit.

Même si c’est papa qui te le dit!

 

Renseigne-toi

Fais-tes recherches

Fais ton Colombo.

 

Appuis tes faits.

Ne prend pas l’article internet du bord.

Depuis des années, nous avons une expression qu’on se lance quelques fois en blague lorsque l’on essaie de se convaincre entre copains sur un sujet ou un autre:

“Si c’est écrit sur Internet, c’est que ça doit être vrai.”

Il n’y a rien de plus FAUX.

Connais-tu l’histoire du jambon?

J’ai entendu cette histoire en Octobre 2015, mais je crois que ça ne venait pas vraiment de l’expérience personnelle du conférencier, car mon esprit me dit l’avoir lu quelques années plus tard.

 

Peut-être que tu l’as déjà lu ou entendu.

 

Je te la raconte comme le conférencier.

Elle va sensiblement comme suit:

“”

L’autre jour je voulais faire cuire un jambon.

C’est ma conjointe qui s’occupe de la cuisine généralement, mais je voulais lui faire plaisir.

Alors je me suis mis à préparer les assaisonnements et je l’ai glissé dans un plat pour aller au four.

 

Au moment de refermer la porte, ma conjointe m’a arrêté.

Elle m’a dit: “Qu’est ce que tu fais là? Il faut que tu coupes les extrémités du jambon.”

 

Comment ça couper les extrémités?

Elle rétorqua: “Bien oui. si tu veux qu’il cuise bien, il faut couper les bouts. Il faut croire que ma mère et moi cuisinons mieux que toi. Tasse-toi de la je vais m’en occuper.”

 

Alors elle a terminé le travail

J’avais encore échoué à l’aider.

 

Durant toute la soirée, je me suis trotté ça dans la tête.

Essayant de comprendre comment la cuisson serait meilleure.

Comment ma piètre expérience d’apprenti cuisinier pourrait l’aider la prochaine fois.

 

Après quelques recherches dans nos livres de cuisine et sur Internet, je ne trouvais rien.

Rien par rapport au jambon aux bouts coupés en tout cas.

 

J’ai donc décidé de contacter sa mère au téléphone.

 

“Belle-maman, comment faite vous la cuisson de votre jambon?”

 

“Tu prends ingrédient X, tu mets Y, tu coupes les deux extrémités et tu mets au four durant 45 minutes.”

 

“Mais pourquoi couper les extrémités?”

 

“Car c’est comme cela que ma mère faisait et c’était le meilleur

jambon du quartier”.

 

Tu comprendras que je n’étais pas vraiment plus avancé.

Mais bon.

Comme l’expression.

 

Je me suis dit que la nuit me porterait conseil.

 

Le lendemain matin j’étais vraiment embêté alors j’ai pris le téléphone et j’ai contacté la mère de la mère.

 

Je me suis dit que d’aller aux sources règlerait probablement mon questionnement sur le fait que la cuisson était meilleure avec les bouts coupés.

 

“Mamie, dites-moi, je veux impressionner votre petite fille avec la cuisson d’un jambon et je voulais comprendre comment la cuisson était meilleure si je coupais les deux bouts du jambon. Votre fille et votre petite fille l’apprête ainsi depuis des années.”

 

“Mon pauvre petit.

J’ai toujours coupé les deux extrémités du jambon puisque je n’avais pas de plat assez grand pour le faire entrer dedans!”

 

“”

 

J’ai des frissons à écrire cet article.

Littéralement.

 

MERDE.

Brise tes idées préconçues.

Ne suis pas la masse.

Je ne dis pas de devenir “Rogue” et de faire l’anarchie.

 

Je te demande seulement de faire ta propre idée.

Selon tes recherches ou tes émotions.

 

Pas faire quelque chose parce que Pierre-Jean-Jacques, lui, le fait.

Donc si PJJ le fait, c’est que ça doit être OK, ça doit être correct!

 

FAUX!!!!!

 

PJJ en a aucune idée.

Il suit la masse.

 

La société te conditionne de meurs et pratiques.

D’idées préconçues.

De valeurs artificielles.

 

Et aujourd’hui tu vois, je n’aborde même pas le volet de tes finances, car j’en aurais pour encore 15 000 mots.

 

Mais juste un mot.

 

Selon toi.

Si tu coupes ton jambon comme mamie.

 

Est-ce que tu crois qu’il y a pas 100 autres trucs que tu fais avec tes finances qui ne sont peut-être pas faits pour toi?

Qui freinent ton succès?

Qui condamne ta richesse et ton avenir financier?

 

Je te laisse mijoter à tout cela.

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TU DEVRAIS AVOIR UN BUSINESS AXÉ SUR TA PASSION : FAUX

TU DEVRAIS AVOIR UN BUSINESS AXÉ SUR TA PASSION : FAUX

Ton business doit te rapporter.

Elle doit être lucrative.

Tu ne peux pas juste faire ce que tu aimes.

Tu dois aimer ce que tu fais et ce que tu produits oui.

 

Que ça soit un service ou un produit spécifique, mais si tu le fais que par passion, tu te retrouveras très certainement à vivre dans une hutte.

 

Je ne dis pas que si tu commercialises quelque chose que tu aimes ce n’est pas rentable.

Je pèse seulement sur le fait que si tu le faisais vraiment pour la passion, tu l’offrirais à moindre coût ou gratuitement.

 

Au final, tu le fais pour que ça te soit rentable.

 

Regarde.

Fortunate Finance a vu le jour, car je trouvais que peu de bons sites web francophones expliquaient les concepts compliqués facilement.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bons contenus en ligne.

Il y en a de merveilleux et de nombreux qui sont meilleurs que moi.

 

Par contre, leurs outils sont complexes, peu clair ou l’information qu’ils véhiculent est difficile à comprendre.

 

J’ai alors décidé de mettre au monde ce projet qui me trotte en tête depuis des années.

Je déplore que certains des concepts que j’explique sur Fortunate Finance ne sont pas montrés à tous dès le jeune âge.

Et que l’école préfère nous embourber de racines carrés et d’exposant à la huit.

 

J’adore ce que je fais.

J’adore l’écrire, le mettre en outils, le coacher, le montrer.

Mais au final si l’ensemble de ce que je fais avec Fortunate Finance ne me permettait pas de tirer un peu plus de revenus par année, je ferais probablement autre chose.

Je passerais l’heure que cela me prend pour chaque article à jouer avec mes filles.

 

Je ne dis pas que certains blogueurs ou entrepreneurs ne vivent pas de leur passion.

Je corrige mes mots.

Je crois plutôt que cette expression disponible sur un millier d’articles à ce sujet sur le web est surexploitée.

Qu’une infime minorité de personnes le fond réellement par passion.

Ils le font parce qu’ils peuvent “se le permettre” maintenant.

Ils ont des revenus additionnels qui leurs permettent de le faire.

Ils ont atteint l’indépendance financière.

Ils ne démarrent pas quelque chose.

Comme toi peut-être.

 

Oui, si tu veux te partir en affaire, trouves-toi une niche, un sujet que tu aimes, mais conserve les idées qui te seront rentables à court et moyen terme.

 

Qu’aimerais-tu démarrer comme projet?

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS – PARTIE 3

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS - Partie 3

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS – PARTIE 3

J’ai reçu une tonne de commentaires lors des deux premiers articles de cette série que je me suis permis d’en écrire un 3e.

 

Tu vois j’ai répété que les gens cherchent à obtenir le beurre et l’argent du beurre.

Certains croient qu’il est impossible d’avoir les deux.

Que l’un ou l’autre demande sacrifices.

Moi-même je me positionne différemment selon l’exemple donné.

 

Dans cet article, je te montre qu’il est possible d’avoir les deux.

Mais encore là, tout dépend de tes critères et standards.

 

Tu te rappelles de mon copain de l’article précédent.

Il a une grosse maison, une voiture Audi, il mange au restaurant et fait des voyages à 15 000 euros.

Il est toujours sans sou.

Mais il se peut que toi tu vives le même style de vie et est capable de t’en mettre de côté chaque mois.

Tu as donc un peu des deux.

 

Bien entendu, tu pourrais réduire davantage et obtenir ton indépendance financière plus rapidement, mais ce style de vie te convient peut-être mieux.

 

Depuis que je suis adolescent, je fantasme sur l’idée que je ne vivrai pas au Québec, Canada toute ma vie.

J’observe ce qu’il y a de disponible comme qualité de vie et style de vie à travers le monde et je me conditionne croyant qu’ailleurs est mieux pour moi.

 

En toute franchise, le côté “profit” est plus pesant dans ma démarche que le côté confort, mais je suis convaincu que je peux trouver mon juste milieu.

 

En effet, en tant que résident québécois je remets environ 53% de mon revenu au gouvernement.

Lorsque j’achète quelque chose au supermarché ou en magasin je suis facturé 15% supplémentaire sur mon dur revenu net.

 

Chez toi, c’est peut-être pire encore.

Mais moi faire 1 000 euros et en remettre 530 en claquant des doigts et ensuite remettre 170 euros (15%) en taxes de consommation lorsque je m’achète un truc; ça me fait suer.

Bienvenue au Québec.

Fais 1 000 euros et conserve 400.

Big deal.

 

Alors j’ai toujours eu en tête de me retirer et devenir résident d’un autre pays.

Je ne vais pas entrer dans la comparaison de tous les pours et les contres (santé, crime, culture, éducation, etc), malgré que ma décision est basé sur un ensemble de balises.

Pour mon explication, je te présente seulement l’impact monétaire (profit) d’une relocalisation.

 

Petite note.

Je ne suis pas un anti-taxe.

Je n’aime pas payer de taxe, vrai.

Peut-être c’est par manque de control ou sur le choix d’où se dirige mon argent.

Je crois qu’il est important de contribuer en tant que pays, mais je préfère payer pour les trucs que j’utilise.

 

Es-tu déjà allé aux États-Unis?

Ça leur coûte une fortunate lorsque tu vas à l’hôpital.

Ça leur coûte pour chaque fois qu’il utilise l’autoroute.

Mais tu vois…

C’est lorsqu’ils l’utilisent.

Fin de la petite note autrement on s’enlisera.

 

Mon idée est donc de m’expatrier vers un pays qui me permettra plus de choix monétaires.

Un pays où l’imposition est moindre.

De cette façon si je fais 1 000 euros, je peux décider où va “mon imposition”.

 

L’avantage premier est qu’en étant moins imposé sur tes revenus tu permets un effet de levier de fou sur ton argent actuel lorsqu’investit. Je t’invite à visiter la section “Investir” du blogue. L’impact de 10% supplémentaire conservé dans tes poches pour investissement à un impact ahurissant.

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS – PARTIE 3

Option #1

Les Bahamas.

Tu savais qu’en tant que résident permanent il y a absence d’impôt sur le revenu, d’impôt sur les plus-values, de droits de succession ou de sociétés.

Tu fais 1 000 euros. Tu conserves 1 000 euros.

Crois-tu que ta vie financière serait différente?

 

Je t’entends déjà crier dans mes oreilles.

Le coût de la vie est probablement très élevé.

Cela dépend de chez toi.

Là-bas, tu peux trouver des appartements à 100 000 euros et des maisons à 60 millions d’euros.

 

Les Bahamas n’est qu’un exemple et n’est probablement pas le plus avantageux pour toi, mais pour moi, le confort de la proximité avec le continent (45 minutes d’avion) est important.

 

Option #2

L’Indonésie.

Je ne vais pas m’élaborer sur les paliers de taxation de l’Indonésie, mais disons que tu peux t’en tirer entre 0 et 30% du revenu.

Probablement que tu as déjà rencontré quelqu’un qui est déjà aller visiter le pays et qui mangeait comme un goinfre pour 8 euros par jour et qu’il dormait dans les plus beaux hôtels pour 40 euros la nuit.

L’Indonésie m’attire pour le coût de la vie.

Son confort ponctuel à moindre coût.

Vraiment moindre coût.

Ici, au Québec je “dois” générer 4 000 euros net par mois pour maintenir notre train de vie familiale.

C’est 48 000 euros par année.

Pour les mêmes types de dépenses je peux vivre avec seulement 15 000 euros en Indonésie.

15 000!

Tu peux majorer de 33% si tu veux et mettre ça à 20K.

20 000 euros par année.

Je l’écris et j’ai des frissons.

 

Suis-je si idiot de ne pas être déjà là-bas?

Le confort de ma famille me retient.

 

Nous avons jugé qu’il était plus important pour notre famille de retirer ce pays de l’équation.

Ma conjointe ne veut pas.

Son confort est plus important.

Le connu est plus important.

La proximité des grands-parents est plus importante.

Mais tout ça c’est psychologique.

 

Je demeure à 45 minute de voiture de mes parents.

Je les vois une fois par 2 ou 3 mois.

Oui, on ajoute à cela les fêtes (Noël, Pâques, anniversaires, etc), mais disons que je les vois 7-10 fois par année.

Soit 20 jours par année environ.

D’habiter à 18-20 heures d’avion n’est pas la mort.

On peut se voir moins de fois, mais autant, sinon plus, de jours par année.

Nous pouvons “descendre” 3-4 fois par année durant 2-3 semaines.

Totalisant 6 à 12 semaines!

Je n’ai pas réussi à coacher ma conjointe encore avec ces chiffres.

Ça ne la convint pas.

Mais j’y arriverai.

 

Après tout mon idéal est d’avoir le profit et le confort.

Et je crois que je peux trouver mon compte dans un pays où avec 25 000-30 000 euros par année je vis sans restriction.

 

Toi qu’en penses-tu?

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS – Partie 2

Alors, ton confort est-il si important?

 

Tu as probablement déjà lu la partie 1 de cet article.

ALORS, TON CONFORT EST-IL SI IMPORTANT?

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS - Partie 2

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS

Alors, ton confort est-il si important?

 

Tu as probablement déjà lu la partie 1 de cet article.

 

Dans la partie 2, je vais te donner d’autres exemples.

Je ne vais pas t’embourber de chiffres puisque généralement ce genre d’article est réserver à la section “Investir”.

 

Mais il est important de comprendre l’impact que ton confort a sur ta vie financière.

 

 

Es-tu en loyer?

Es-tu propriétaire?

 

Dans l’un ou l’autre des cas j’ose imaginer que tu as entre 4 et 5 colocs qui te remettent un montant chaque mois?

Non?!

 

Pour quelle raison?

 

Ton but n’est-il pas d’être indépendant financièrement rapidement?

 

Tu veux le beurre et l’argent du beurre, right?!

 

Tu mets en veille ta richesse future.

Tout cela a un coût.

Et ce coût, c’est ton confort.

 

Reprenons l’exemple de ton logis.

En se regroupant on peut avancer X fois plus rapidement.

 

Le partage d’idées, d’opportunités et de richesse permet de faire des pas de géants.

 

Mon père a une anecdote qu’il aime me réciter.

À son jeune âge, disons vers 20 ans, il rassembla ses frères et sœurs et leur proposa d’acheter leur première maison à 5.

 

En effet, il avait calculé que s’il y mettait tous du leur, le crédit immobilier serait remboursé en moins de 10 ans.

 

Ils pourraient alors chacun prendre leur part et s’acheter leur maison avec un cash du tonnerre.

 

Personne n’accepta son idée…

Pourtant, ma foi, combien intéressante!

 

Ils n’étaient pas prêts à faire le sacrifice de leur confort et vivre en « commune ».

Pourtant ils l’avaient tous bien fait depuis leur naissance…

Butter

Chacune de nos décisions est reliée à un coût.

Pas nécessairement lié à un coût monétaire, mais au détriment d’un autre choix.

 

Car au final, l’argent c’est de l’intangible.

 

Je n’ai pas besoin d’argent.

J’ai besoin d’argent, car en fait j’aime le confort que l’argent amène.

On devrait appeler cela l’argent du confort.

 

Car tu sais, tu peux trouver des hôtels à 5 euros la nuit et des chambres à 2 000 euros la nuit.

 

Tu peux aussi conduire une voiture de 1 000 euros ou une de 140 000 euros.

 

Tu peux voyager comme un jet set ou en backpack pour pas cher.

 

Tu peux t’acheter la maison sur la falaise ou le studio en ville.

 

 

J’ai un copain qui vit en ville.

Le mec fait 250 000 euros par année.

 

Chaque fois que je le vois, il me raconte qu’il a acheté ce truc ou il a fait un voyage à 15 000 euros.

 

Mais chaque fois, il se plaint qu’il n’a pas un sou pour investir.

 

Il aimerait participer aux achats immobiliers que je fais, mais à chaque mois il se trouve sans un rond.

 

Comment, bon Dieu, est-ce possible?

250K euros par année bordel!

C’est beaucoup de pesos.

 

Au début, il me demandait conseil.

Je lui en ai donné au fils des années.

Réduire ses dépenses courantes, déménager dans une maison plus abordable, faire des voyages de moins de 5 000 euros quelques fois, changer de véhicule pour une année ou deux.

 

Mais chaque fois c’est la même histoire.

 

« MAG, j’aime beaucoup trop ma maison.

« MAG, je ne vais pas changer ma Audi.

« MAG, si tu voyages tu dois te gâter.

« MAG, je déteste faire la bouffe, je préfère le resto.

« MAG, je dois rester en ville, car j’aime beaucoup trop mon job ».

 

Tu comprendras que je ne lui donne plus conseil.

Et c’est OK.

 

Ce n’est pas à moi à décider du confort des gens.

 

Mais bon sens.

Si tu vis dans ce confort, tu dois l’ACCEPTER.

 

Tu dois dire “I’m broke, but I’m happy about it”.

 

Tu préfères le confort à la richesse.

FINE.

 

Je ne dis pas de te priver de un ou de l’autre.

 

Tu peux avoir le beurre et l’argent du beurre.

À toi de voir comment tu le qualifies et le quantifies.

 

To be continued…

Articles similaires comme celui-ci:

Categories
Blog Finances Personnelles 101

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS – Partie 1

Connaissez-vous l’expression
“vouloir le beurre et l’argent du beurre”?

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS - Partie 1

TON CONFORT EST-IL PLUS IMPORTANT QUE TA POCHE À SOUS

Connaissez-vous l’expression
“vouloir le beurre et l’argent du beurre”?

 

L’origine de l’expression connue naissance vers la fin du XIX siècle.

Il s’en veut que le bon paysan ne puisse pas, honnêtement, vendre le beurre qu’il vient de fabriquer, en garder l’argent, et garder aussi le beurre, histoire de pouvoir le revendre à de multiples reprises.

C’est vouloir toujours tout garder à soi, vouloir tout gagner sans rien laisser aux autres. Selon l’expression : c’est vouloir le beurre et l’argent du beurre.

 

L’expression, avec les années, s’adoucie et selon moi est mieux représentée comme étant: Tout vouloir, sans contrepartie.

 

Je ne vais pas me lancer dans une analyse psychologique en 12 points, mais qu’y a-t-il de mal à tout cela?

 

Je te donne un exemple bidon.

Si tu as le goût de manger de la tarte et du chocolat, pourquoi t’empêches-tu de manger les deux?

 

Dans le contexte du sujet de ce que je désire te parler aujourd’hui, je mise plutôt sur le profit versus le confort.

Pas sur avoir plus de confort (manger la tarte ET le chocolat).

Princesse

Les gens qui me contactent ne sont pas différents de toi et moi.

Nous recherchons tous un peu de confort et nous désirons tous améliorer rapidement notre situation financière pour le mieux.

En fait, je suis un exemple concret de “princesseté”.

 

J’ai acheté mon premier appartement à 24 ans.

Il était neuf.

Au dernier étage.

Il avait un garage chauffé.

J’avais un îlot en quartz.

J’ai rapidement pris goût à ce style d’habitat.

J’étais bien. J’étais confortable.

 

Lorsque j’ai vendu et que j’ai voulu acheter de nouveau vers quoi crois-tu que je me suis tourné?

Effectivement, la maison neuve.

Avec le garage et le comptoir en quartz.

 

En toute connaissance de cause, je savais que ça me couterait probablement 2 fois plus cher à moyen terme, que de vivre selon des standards moins élevés.

Que j’aurais moins d’argent à investir.

Que j’aurais moins d’argent qui aurait travaillé pour moi durant les 5 années subséquentes.

Que j’aurais moins de “profit”.

 

Mais j’aime entrer dans ma douche en céramique et avoir les pieds au chaud sur mon plancher chauffant l’hiver.

 

Je ne te dis pas ça pour faire le beau et le bon.

Au contraire, je me tape souvent la tête contre mon Macbook en me disant: “Quel idiot. Si seulement j’avais mis en place ce que j’enseigne il y a dix ans!”

 

 

Avoir réduit mes dépenses ou baisser mes standards de 10-20% pendant toutes ses années m’auraient probablement permis d’être déjà indépendant financièrement aujourd’hui.

 

Il faut apprendre à “peser” ce qui est vraiment important pour toi et projeter ce que tu veux ou où désires-tu être rendu dans 2-5-7 ans.

 

Es-tu plus confort ou profit?

Laisse-moi un commentaire.

 

 

To be continued…

Articles similaires comme celui-ci: