Categories
Blog Finances Personnelles 101

TU N’ES PAS DU BON CÔTÉ DE LA TABLE

TU N'ES PAS DU BON CÔTÉ DE LA TABLE

Même moi qui baigne dans les investissements et les finances personnelles : j’apprends et grandis.

 

Je me suis fait une révélation à moi-même qui change ma vision de 100% de mes dépenses.

Tu vas peut-être me trouver bête.

Mais entre toi et moi,

je le savais déjà.

Du moins, mon subconscient le savait.

Mais souvent il faut s’arrêter et reculer d’un pas pour voir la forêt en entier et pas juste l’arbre devant lequel tu étais.

 

Comme moi, tu as probablement un tas de dépenses.

Si tu utilises mes outils, mes formations ou mon coaching, techniquement tu dois les avoir réduites massivement.

 

Maintenant, prends une pause.

Un bon respire.

Ouvre ton esprit pour moi.

Tu es prêt?

 

En fait, je suis heureux de t’apprendre.

Tu n’as aucune dépense.

 

L’argent qui fuit ton porte-monnaie n’est pas une dépense.

L’argent qui fuit ton compte de banque est le revenu de quelqu’un d’autre.

 

Tu te dis peut-être:

« Wow, MAG tout qu’un philosophe, as-tu pris de l’acide? »

 

Attends.

 

Penses-y un instant.

Enfin, prends le temps d’y réfléchir.

 

Tes dépenses sont le revenu de quelqu’un d’autre.

La compagnie de portable, ton proprio, l’épicier, le coiffeur, le boulanger, l’État.

 

N’aimerais-tu pas faire partie de cette « clique »?

N’aimerais-tu pas être de l’autre côté de la table?

Être celui qui collecte au lieu d’être celui collecté?

 

Je te donne le défi cette semaine :

Pour chaque dépense que tu feras.

Fais travailler ton esprit et demande-toi dans quelle poche ton argent se retrouvera.

Vers qui ce revenu se dirigera.

 

C’est une petite astuce bénigne qui exercera ton cerveau graduellement.

En modifiant ta façon de voir l’argent tu conditionneras tes actions naturellement.

 

Le but de l’exercice est de te faire tranquillement changer de lunettes.

De regard.

Ce ne sera plus une dépense.

Ce sera le revenu de quelqu’un d’autre.

Un revenu que TOI aussi tu peux toucher.

Te faire penser à comment tu pourrais toi aussi le toucher.

Je ne t’invite pas nécessairement à t’ouvrir un entrepôt de fabrication de gomme à mâcher chaque fois que tu t’achètes un paquet de chewing-gum au supermarché.

 

Mais moi, depuis un moment.

Je le fais systématiquement pour chacun de mes achats et dépenses.

 

Cela me force à penser comme un entrepreneur.

Cela m’oblige à mieux compter.

À me demander si ma dépense est nécessaire.

Est-ce que Monsieur Chewing-gum mérite vraiment mon argent?

À faire des choix plus éclairés.

 

Je ne perds rien à aider mes méninges.

Et qui sait.

Peut-être que cela me donnera une nouvelle idée de concept ou de business à développer.

 

Pourquoi, je ne pourrais pas, moi aussi, me retrouver de l’autre côté de la table?

 

Du collecteur de revenu.

Articles similaires comme celui-ci: